Frédérick Lefebvre, photographe

mercredi 5 octobre 2011

Cadrage 1ere partie - Photographe de Québec

Dire que le bon cadrage d'une photo est important serait bien en dessous de la réalité. Ce n'est ni plus ni moins que la clef à la création de photos d'impacts. En effet, peu importe la caméra que vous utilisiez, du téléphone cellulaire au réflex professionnel, une bonne maîtrise du cadrage photo vous permettra de créer des images qui vont plaire. L'inverse est tout aussi vrai. Si vous ne maîtrisez pas le cadrage, aucune caméra, aussi chère soit-elle ne pourra vous aider à améliorer vos photos.

J'ai commencé à écrire cet article en m'imaginant que je pourrais tout résumer sur le cadrage en quelques paragraphes.... Je me suis rapidement rendu à l'évidence que ce n'est pas possible.  Je vais donc commencer aujourd'hui en introduisant la règle des tiers et puis le reste suivra ici et là.


Règle des tiers
Quiconque a ouvert un jour un livre de technique photo ou a suivi un cours a entendu parlé de la règle des tiers.  En fait, cette règle s'applique également à la peinture et aux arts visuels en général.  Donc, en quoi ça consiste?  Il s'agit d'un principe qu'on essaie d'appliquer de façon générale au cadrage et à la composition d'images et qui nous aide à les rendre naturellement agréables à l'oeil.  Essentiellement, on divise notre photo en 3 zones horizontales et 3 zones verticales (pensez à une grille de tic-tac-to).  La règle nous dit de placer nos points d'attractions près des lignes plutôt qu'au centre.  Elle nous dit aussi que l'intersection de 2 lignes donnera un impact encore plus fort au sujet.
Comme un exemple vaut mille mots, regardons la photo ci-dessus.  Ici, le point d'attraction principal de la photo est le coeur de la fleur.  Les pétales jaunes servent simplement de fond et mènent l'oeil de l'observateur vers le centre de la fleur.  L'effet est accentué par le positionnement de notre point principal à l'intersection de 2 lignes, en haut à droite.  Si au contraire la fleur avait été centrée la photo n'aurait pas le même impact.   Un exemple souvent repris pour illustrer ce concept est celui des photos de paysages sur lesquelles on voit l'horizon.  Le réflexe du débutant est souvent de placer l'horizon au centre de l'image alors qu'en la plaçant au haut ou au bas de l'image, on évite de créer une symétrie moins agréable à l'oeil.


Et le portrait?
Comme je fais avant tout du portrait, il est important de préciser que la règle des tiers s'applique tout autant ici qu'en paysage ou en nature morte.  Mais en portrait, nous allons ajouter la notion de direction du mouvement et d'espace.  En effet, c'est bien de savoir qu'il faut décentrer son sujet mais il faut aussi savoir où le placer.  Dans l'image ci-dessous, j'ai placé ma fille à gauche de la photo parce que l'orientation de son corps nous laisse voir un mouvement vers la droite de l'image.  C'est toujours un bon indicateur.  On détermine la direction du mouvement ou du moins l'orientation de notre modèle  et on lui laisse de l'espace pour compléter son mouvement dans l'image.  En l'absence d'espace, la photo va souvent paraître compressée et moins naturelle. 




Il va sans dire que la règle des tiers est plus un guide qu'une règle.  Mais ça nous donne un bon point de départ pour bien composer une photo.  Ensuite, c'est au photographe à faire preuve de créativité et de savoir s'en écarter lorsque nécessaire.  Comme toute règle, elle ne doit surtout pas devenir un frein à l'imagination.  En portrait, on semble souvent faire exception à la règle... surtout dans les gros plans serrés, cadrés verticalement.  Mais vous remarquerez que les yeux sont pratiquement toujours sur une de nos lignes imaginaires.  On ne le fait pas toujours consciemment mais on sait naturellement que la photo sera plus plaisante.


Si vous ne le faites pas déjà, ça vaut la peine de s'y mettre.  Demandez vous:

  • Quels sont les points d'intérêts de cette scène?
  • Comment je devrais les positionner dans mon image?

Au besoins, imaginez la grille des tiers dans le viseur de votre caméra en prenant des photos.  Ça ne peut qu'améliorer vos résultats et après un moment, ça deviendra une seconde nature.


À venir: Cadrage dynamique ou comment suggérer le mouvement dans une photo.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire